• Frankia T1

     

    Frankia T1

    par Jean-Luc Marcastel 

     

     

    18/20

     

     

    Genre : Fantasy, steampunk

    Publié chez : Mnémos éditions

     

    Frankia T1

     

    Résumé : 

     

    1940, Seconde Guerre Mondiale. Dans une France décalée où la magie se mêle à la technologie, les tracteurs à vapeur sont actionnés par des élémentaires de feu, les arachnopanzers et mécanovouivres déchaînent leur fureur mécanique, les protocoles technomanciens altèrent la réalité, les ores, colonisés et exploités, se sont battus aux côtés des Frankiens pendant la première guerre mondiale et les elfes sont persécutés et exploités par les Teutoniens et leur maître, le Technarkonte Von Drakho. C'est dans ce contexte que Loïren, un jeune Frankien élevé par un orc, en zone libre, va recueillir une jeune femme elfe poursuivie par la milice... et se retrouver au cœur du conflit qui embrase Europa. Derrière l'Histoire, celle des États et des Nations, ici ou ailleurs, se cachent le combat, la haine et l'amour des hommes et des femmes emportés dans la tourmente, qu'ils soient réels ou imaginaires...

     

    Mon avis : 

     

    La seconde guerre mondiale transposée dans un univers Fantasy, passionnant ! 

     

    Une fois encore, Jean-Luc Marcastel a su m'étonner. Je lis ses livres et jamais ils ne se ressemblent, il arrive toujours à me surprendre et j'en redemande ! 

    Cette fois-ci, "Frankia" transpose l'histoire de la seconde guerre mondiale dans un monde où se mêlent Fantasy et Steampunk. On y retrouve divers personnages tels que des elfes, des orcs, des nains, des humains, des créatures mécaniques... qui tiennent tous un rôle emprunté à notre Histoire.

    Comme toujours, l'émotion est très présente, surtout en seconde partie où j'ai versé quelques larmes, cela m'ayant rappelé les histoires que me racontaient mes très chers grand-parents. J'ai été une fois encore bouleversée d'imaginer ce que certaines personnes ont pu faire et accepter par lâcheté, méchanceté ou appât du gain. 

    Les personnages qui m'ont le plus émue sont ceux qui n'ont pas hésité à risquer ou même donner leur vie car ils n'ont jamais pu accepter de telles horreurs, et encore moins de fermer les yeux pour qu'eux et leur famille ne risquent rien. 

    Jamais l'auteur ne juge, il se contente de raconter des faits et de pousser le lecteur à se demander ce qu'il aurait fait dans de telles conditions. 

    Tout dépend de sa dose d'humanité et d'empathie, je pense, mais en regardant le monde actuel et son égoïsme, son nombrilisme, je n'ai aucun doute que de tels événements pourraient se reproduire facilement et j'en suis écoeurée. 

     

    Dans cette histoire, on suit deux jeunes "frères" : un orc, Morkhaï, et un humain, Loïren, qui se révèle être habité par une magie obscure. Ils vont tous deux décider de risquer leur vie pour sauver la dernière princesse des elfes, Faëllia, l'unique espoir de ce peuple dont la famille royale a été presque totalement décimée...

     

    Les personnages secondaires sont ceux qui m'ont le plus touchée et émue, me faisant même pleurer parfois : les deux frères, dont un est résistant (ce passage est terrible émotionnellement), le chef des orcs, les nains... en général ceux qui vont aider notre trio. Avec eux, les émotions nous touchent en plein coeur, sans trop de fioritures qui desservent l'émotion quand c'est trop répétitif, comme pour l'histoire d'amour et Loïren, avec qui j'ai le plus de mal tant je ne comprends pas sa fascination qui touche parfois à la pathologie et qui répète vraiment trop souvent les mêmes choses, ce qui devient vraiment lourd par moments. Quant à Morkhaï, je l'adore, il fait lui aussi partie de mes personnages préférés ! Il est équilibré, puissant, touchant, juste dans ses sentiments et émotions, droit et honnête... j'aurais aimé que Loïren soit aussi plus modéré, et j'espère qu'il va se transformer dans le tome 2.   

     

    L'ambiance malsaine diffusée par ces créatures mécaniques commandées par la magie noire est bien restituée. J'ai hâte à présent d'en connaître plus sur le passé de certains personnages et sur ce qui les lie, même si j'ai déjà quelques pistes en tête. 

    La seconde partie est vraiment haletante, je n'ai pas pu lâcher le roman avant la fin alors que j'avais eu du mal au début à entrer dedans. On termine le tome 1 en n'ayant qu'une seule hâte, poursuivre avec la suite et fin. 

     

    Je sens que le tome 2 nous réserve encore plus de surprises, maintenant que l'histoire a atteint sa vitesse de croisière, alors ça promet !   

     

    Où vous le procurer : 

     

    Sur amazon et partout ailleurs, le tome 1 au prix de 11.90 euros au format papier : cliquez