• Le seul homme

     

    Le seul homme

    par Marianne Chabadi et Thierry de Massia

     

    20/20

    Coup de coeur <3

     

    Genre : science-fiction, récit initiatique

    Publié chez : Gunten

     

    Mes autres avis par genre : http://cocomilady2.revolublog.com/chroniques-par-genre-p1014840

     

    Le seul homme

     

     

    Résumé :

     

    Après la 3ème guerre mondiale, il ne reste que des femmes sur terre. Les hommes sont morts au combat et ont succombé à Wolbachia. Traumatisées par cette mort sélective de leurs maris, de leurs pères et de leurs fils, les femmes ont constitué 4 Royaumes. Désormais elles n'enfantent plus mais des filles viennent au monde dans une incubatrice concevant les enfants in vitro par sélection d'ADN féminins. En 2600, Adsila, la compagne de la Reine Ozalee, découvre l'existence d'un mâle élevé comme une fille. Elle va s'acharner à le détruire et à accaparer le pouvoir.

    Au-delà de réconcilier avec la lecture, " Le Seul Homme " de Marianne Chabadi et Thierry de Massia transporte dans un univers d'émotions et d'aventures aussi lointaines qu'intérieures, à la recherche des autres et de soi-même. La narration épique de cette odyssée nous conduit dans des paysages magiques au milieu d'êtres fascinants. On se laisse emporter par Eyota, le jeune héros, dans les mêmes élans et les mêmes espoirs que lui. On chevauche, on gambade, on profite de sa jeunesse, de sa fougue, de ses rêves, de sa ferveur à battre la campagne, combattre... et se relever. Comme lui, du fond de l'âme, l'on sent l'appel de l'inconnu et la force de l'Amour qui construit le destin d'Eyota et de chacun ! Ce roman est une oeuvre fantastique, poétique, sentimentale, initiatique. Comme dans une parabole, Eyota nous emmène sur un chemin éclairé et parsemé de symboles. Puisse " Le Seul Homme " être désormais accompagné de nombreux lecteurs...
    Marianne Chabadi et Thierry de Massia se sont rencontrés dans le monde de l'Art. Leur première collaboration a donné naissance au court-métrage "Life Blood", tiré de la nouvelle "Le Sang de la Vie" de Marianne Chabadi. La création du "Seul Homme" est leur second travail en commun.

     

    Mon avis :

     

    Chamanisme, roman post-apocalyptique, écologie, récit initiatique, un très beau mélange.

    J'ai absolument adoré ce roman ! Découvert par hasard alors que l'auteure était en dédicace à Cultura, ce roman à su me faire fondre et me tenir éveillée jusqu'aux premières lueurs de l'aube, tant il était addictif.

    L'histoire se déroule dans un futur où la IIIè guerre mondiale a eu lieu. Un virus développé par l'Homme a muté, tuant tous les mâles en un temps record. Les femmes, quant à elles, n'arrivent plus à enfanter naturellement, les naissances se font donc via des incubatrices qui ne sélectionnent que des gênes viables féminins. L'homme a disparu. Enfin, c'est ce que croient les femmes au pouvoir, sans se douter que l'un d'eux a pu passer au travers des mailles du filet et survivre miraculeusement au virus. Sauvé de justesse, il va être élevé comme une fille jusqu'à son adolescence, n'ayant aucune idée de ce qu'il est vraiment. Mais le temps les rattrape et leur secret étant découvert, c'est une chasse à l'homme qui va s'organiser pour lui et ses proches sur plusieurs décennies. Le seul homme va alors se lancer dans une véritable épopée qui l'emmènera aux confins des terres émergées, à la rencontre de personnes et de peuplades plus ou moins accueillantes ou dangereuses...

    Ce récit est vraiment un mélange savoureux des genres. C'est autant un roman d'aventure qu'une dystopie, un roman post-apocalyptique, un récit initiatique où la magie, l'écologie et le chamanisme se mêlent malgré la violence qui surgit à chaque instant.
    L'auteure ne nous laisse pas de répit. Le rythme est soutenu. On tremble avec Eyota, on vibre avec lui, on découvre le monde par ses yeux, on s'énivre de nature sauvage, on côtoie la sauvagerie, mais aussi l'amour le plus pur, le plus désintéressé, et on ne peut qu'entendre ces messages envoyés par la nature.

    C'est beau, rien à rajouter. Lisez-le de toute urgence, c'est vraiment une histoire qui mérite de faire parler d'elle et d'être dévorée par le plus grand nombre.
    Merci aux auteurs pour ce moment hors du temps ! 

     

    Où vous le procurer :

     

    Dans toutes les librairies, le livre papier de 498 pages au prix de 28.80 euros ou l'ebook au prix de 11.99 euros : acheter