• Margaux de Montmirail

     

    Margaux de Montmirail

    par Danièle Bizet-Billaudeau

     

    13/20

     

    Genre : historique, épistolaire, mémoires

    Publié chez : Baudelaire Editions

     

    Margaux de Montmirail

     

     

    Résumé : 

     

    Margaux est une enfant créole née à la fin du XVIIIe siècle, dans l’île de Saint-Domingue. Le contexte colonial y est prospère.

     

    Orpheline de mère dès la naissance, elle fait ses premiers pas à Brésilienne, sous l’œil attendri de Karacala la mulâtresse. Sur l’Habitation Gosseline au-dessus de Jacmel, elle découvre avec Lola sa sœur de lait, le bonheur de jouer les pieds dans l’eau et la tête au soleil.

     

    Le remariage de son père, le déménagement à Cochon Gras et l’arrivée d’un demi-frère auront raison de son enfance sucrée.

     

    Lorsque vient le temps de penser à son éducation, Margaux est confiée à Jean-Baptiste Allègre, négociant dont la famille opulente vit à Marseille.

     

    L’enfance salée commence. La Révolution est là. La Terreur s’installe. Les camps opposés s’affrontent. L’époque napoléonienne n’arrange rien. Les migrations s’organisent des deux côtés de l’Atlantique, dans des directions différentes mais toujours en fonction des intérêts immédiats des uns ou bien des autres. Margaux entame une errance sans fin.

     

    De Saint-Domingue à Montmirail, comment traverse-t-elle les tourments de l’Histoire ?

     

    Reverra-t-elle un jour sa famille restée dans l’île ?

     

     

     

    MON AVIS : 

     

     

    J'ai malheureusement été déçue par ce roman  car je m'attendais à avoir un maximum d'aventures et d'action, vu son résumé alléchant. Au final, ce récit est un concentré des mémoires et des lettres de plusieurs ancêtres de l'auteure. Il dévoile des faits historiques relatés sans passion, et dévoile principalement des dates et faits historiques anodins. Loin d 'y découvrir une femme à la vie et au tempérament extraordinaires, j'y ai surtout suivi une enfant puis une femme  qui s'est plainte d'aise, car elle s'en est toujours bien sortie par rapport aux autres si l'on regarde bien.  

    Même les moments qui devraient être émouvants ne le sont pas tant la narration est froide et rébarbative.  J'aurais lu un livre d'histoire que j'aurais ressenti la même chose, c'est très dommage car ma lecture n'en a été que plus laborieuse de ce fait. 

     

    Je n'ai donc pas grand chose à dire à part que c'est plus un livre qui intéressera sûrement les descendants de cette femme, qui aimeraient en apprendre plus sur leurs ancêtres et les addicts de dates et faits historiques. Pour ceux qui demandent un récit plus romancé, qui bouge, plein de passion, d'action et de personnages charismatiques, passez votre chemin, sous peine d'être aussi déçus que moi.